Franck Balandier invité d’honneur du 4e salon Des Livres en Beaujolais


Franck Balandier invité du 4e salon Des Livres en Beaujolais
Franck Balandier

Né en 1952 à Suresnes, Franck Balandier publie son premier poème à l’âge de 14 ans, dans la revue Première Chance. Après une adolescence turbulente et des études littéraires et cinématographiques qui le destinent plutôt à devenir enseignant, il préfère se tourner vers l’éducation en milieu pénitentiaire. À Fleury-Mérogis, il se lie d’amitié avec Patrick Chamoiseau, éducateur comme lui. Ils se découvrent des affinités d’écriture. Durant son passage à Fleury-Mérogis (1979-1982), il conçoit et anime, avec un groupe de détenus, la première radio diffusée en milieu carcéral (“Radio D2”). Puis il devient successivement formateur dans une école de travail social, vidéaste, chef d’un bureau de presse, responsable de communication, avant d’exercer en tant que directeur pénitentiaire d’insertion et de probation. Parallèlement, il continue d’écrire. Son premier roman paraît en 1988. En tant que vidéaste, il a réalisé une quarantaine de documents audiovisuels, dont un reportage sur la chanteuse Barbara, venue à la rencontre des détenues de la maison d’arrêt des femmes de Fresnes. Il se consacre ensuite entièrement à l’écriture et anime également des ateliers d’écriture. Déjà présent en 2016 où il avait donné une Conférence sur “Les Prisons d’Apollinaire”, Franck Balandier​ a publié depuis deux romans : “Le Corps parfait des araignées” aux éditions du Poutan et “Gazoline Tango” au Castor Astral. 
Source Wikipedia. Photo : Delphine Arnould.

Ouvrages

– Gazoline TangoLe Castor Astral, août 2017.
– Le Corps parfait des araignées, éditions du Poutan, Juin 2017.
Le Silence des rails, Flammarion, 2014.
Des Poètes derrière les barreaux, L’Harmattan, 2012.
Ankylose, Le Serpent à plumes, 2005.
– Les Prisons d’Apollinaire, L’Harmattan, 2001.
L’Homme à la voiture rouge, Fayard, 2000.
Les Nuits périphériques, Michel de Maule, 1988.