Une reprise pleine de projets pour Des livres et des histoires – Le Progrès


Une reprise pleine de projets pour l’association Des livres et des histoires

Arnas

L’association Des livres et des histoires reprend vie après quelques mois de repos et annonce le programme de ses prochaines activités.

La première est une exposition des dessins originaux de Ludovic Pozas pour l’album Jean-Marie Vianney – une histoire du Curé d’Ars, qu’il a cosigné avec l’auteure Marie Garnier. Elle sera visible à la Chapelle des Rues, à partir du 19 juin.
Rappelons qu’en 1818, Jean-Marie Vianney devient curé d’un petit village de l’Ain, Ars-sur-Formans. Il y restera quarante et un ans et s’imposera comme un modèle pour tous les catholiques, au point d’être canonisé.

Ludovic Pozas, 47 ans, originaire d’Éguilles, dans les Bouches-du-Rhône, habite Bagnols depuis cinq ans. Il travaille comme illustrateur graphiste avec les Éditions du Poutan depuis ce temps.
Illustrateur depuis vingt-cinq ans, diplômé de l’école Marie-Curie de Marseille, il se réclame de l’école de Marcinelle, style graphique de bande dessinée qui regroupe entre autre Astérix, Spirou, Gaston Lagaffe… Il a travaillé longtemps dans le domaine de l’héroïc fantasy. Il signe ici sa neuvième collaboration avec les Éditions du Poutan.
L’illustrateur sort en moyenne deux albums par an. Un album nécessitant six mois de travail se décomposant en quatre étapes : le story-board, le dessin, l’encrage à la plume puis la mise en couleur à l’aquarelle. “Tous mes dessins sont faits à la plume et au pinceau sur papier, je tiens à le dire et j’en suis fier, je suis un illustrateur traditionnel.”

Il ajoute : “Le plus dur et le plus passionnant n’est pas de dessiner mais de créer le personnage, de reconstruire son univers. Dans le cas du Curé d’Ars, l’imaginer enfant, le voir grandir, ne pas voir que cette image de Jean-Marie Vianney usé, fatigué que l’on a.”
Pour l’anecdote, on ne possède pas de photo du curé d’Ars car il refusait d’être photographié. L’illustrateur a donc recréé son visage d’enfant grâce aux images des statues de cire du Musée de cire du Curé d’Ars se basant sur la structure de son visage et son imagination.
“Pour l’album jeunesse, le dessin est une scène figée qui doit raconter une histoire. L’image ne doit pas être une copie du texte mais les deux doivent se compléter. C’est un vrai travail d’équipe que j’ai réalisé pour cet album avec Marie Garnier.”
Le prochain album de Ludovic Pozas, toujours dans la collection Jeunesse du Poutan « Une histoire de », racontera aux enfants la vie de Jean Moulin.

Lire l’article en ligne…

•••

Le Progrès

16 juin 2021
Anne Cordon-Fabrègue