4e salon Des Livres en Beaujolais : Carte Blanche à Benjamin Flao


4e salon Des Livres en Beaujolais : Carte Blanche à Benjamin Flao
Benjamin Flao

Véritable «homme-crayon», comme dit de lui son oncle, le peintre Gildas Flahaut, Benjamin Flao pouvait passer des heures, dès l’âge de dix ans, à dessiner sa main gauche sous tous les angles. Dès lors sa main droite n’a jamais cessé d’obéir à son œil aiguisé.
« Il est passé par l’école Émile Colh où j’enseigne à Lyon, ajoute le dessinateur Christian Lax. Mais c’était presque en touriste. Il savait déjà tout faire. Un virtuose ».
Benjamin Flao a obtenu le Prix Landerneau BD Premier album d’un dessinateur en 2007 avec La Ligne de fuite, le Prix Ouest-France – Quai des Bulles 2013 pour Kililana song et le Grand prix fondation d’entreprise Michelin 2014 pour Va’a, une saison aux Tuamotu. Auteur d’expositions et de “L’homme qui plantait des arbres”, un spectacle de lecture chantée avec Clothilde Durieux, Benjamin aura “carte blanche” toute l’année pour faire de ce 4e Salon une pleine réussite. 

Ouvrages
– Va’a, une saison aux Tuamotu, avec Troubs, Futuropolis, 2014.
Grand prix fondation d’entreprise Michelin 2014 (Rendez-Vous du carnet de voyage de Clermont-ferrand) • Sélection pour le prix Pierre Loti 2015.
Être là avec Amnesty International – 13 reportages graphiques (ouvrage collectif) – Futuropolis, 2014.
Kililana song, T1 et T2 – Futuropolis, 2013.
Prix Ouest-France – Quai des Bulles – Prix Lucioles BD 2013
Prix Marine-Océans 2013 et Grand prix RTL de la bande dessinée 2013 pour le second tome de Kililana song.
– Immigrants (13 témoignages, 13 auteurs de bande dessinée et 6 historiens) – Futuropolis, 2010.
La Ligne de fuite avec Christophe Dabitch au scénario – Futuropolis, 2007.
Prix Landerneau BD Premier album d’un dessinateur.

Benjamin Flao et Clothilde Durieux – “L’homme qui plantait des arbres” d’après Jean Giono