Théâtre et musique pour nous dire Les mots du vin et de l’ivresse – Le Progrès


Martine Courtois présente son livre, dont la 1 ère édition avait été illustrée par le dessinateur Cabu.

L’association Des livres et des histoires présente une lecture théâtralisée du livre de Martine Courtois, « Les mots du vin et de l’ivresse » par la Timshel Compagnie.

“C’est l’époque des vendanges, nous sommes en Beaujolais, voilà un spectacle qui fait la part belle au vin et aux mots qui le décrivent.
L’association Des livres et des histoires présente une lecture théâtralisée du livre de Martine Courtois, « Les mots du vin et de l’ivresse » par la Timshel Compagnie. Cette compagnie, qui vient de Chambéry, mène avec passion l’aventure d’un théâtre populaire, ancré dans l’histoire contemporaine.
Illustré par un accordéon, qui dialogue avec le comédien, le texte sera donné, entrecoupé d’expressions populaires ou poétiques qui abondent dans ce livre jubilatoire.
Martine Courtois est d’origine beaujolaise. Son parcours est émérite : professeur honoraire, elle a été professeur de littérature française contemporaine et est agrégée de lettres classiques. Elle est l’auteur de plusieurs livres.
« Aucune substance consommable n’a la même complicité que le vin avec la parole. Non seulement il délie les langues, en rendant les buveurs bavards ou poètes selon leurs talents. Il est aussi le seul produit dont la consommation exige un commentaire. » Un extrait de ce livre qui résume bien le propos.
Que le vocabulaire pour qualifier le vin, soit fleuri et amusant (un vin a de la cuisse, du corsage, a le chapeau sur l’oreille) ou plus précis (un vin a du corps, de la chair) ; il est toujours évocateur et sensuel. Quant à l’ivresse, voyez cela : « Il est représentant de la maison Zigzag et Lion Noir » (ce qui superpose l’image du zigzag et celle de l’ivrogne qui est noir et dans le cirage).”

Le Progrès – 15 septembre 2016

Article : Anne CORDON-FABREGUE

•••

Plus d’info…